Bénéfices de la sophrologie pour le sport

La sophrologie pour les sportifs : une aide précieuse pour améliorer ses performances !

Partagez cet article à vos amis !

Le sport de compétition ne se limite pas à la force brute et à l’entraînement pour réussir : l’aspect psychologique joue aussi un rôle essentiel. La préparation mentale fait en effet partie intégrante de la vie d’un sportif, quel que soit le niveau de pratique. Et pour mener cette préparation à bien, les exercices de sophrologie sont tout indiqués ! Découvrez comment la sophrologie peut vous aider à améliorer vos performances sportives.

La sophrologie appliquée au sport : une pratique qui ne date pas d’hier

C’est en 1967 que Raymond Abrezol a développé la sophrologie sportive pour entraîner l’équipe de ski suisse. Les techniques mises en œuvre ont donné de bons résultats aux Jeux olympiques d’hiver de 1968. Depuis, la sophrologie accompagne de très nombreux sportifs, y compris le handisport, et cela dans toutes les disciplines : karaté, triathlon, football, tir à l’arc, apnée…

Par exemple, le tennisman Yannick Noah évoquait déjà en 1993 la pratique de la sophrologie dans le cadre de son activité sportive, notamment au travers des techniques de visualisation. Retrouvez ci-dessous un extrait de son interview où il relate son expérience !

La sophrologie peut également aider tout pratiquant d’un sport de loisir ! Que vous soyez donc professionnel ou simple amateur, ces techniques vous seront toujours bénéfiques.

Les 3 domaines d’application de la sophrologie dans le sport

Les sportifs font face à des problématiques spécifiques liée à la compétition : gestion du stress, concentration, maintien de la motivation…

Un des problèmes récurrents réside en la différence entre les performances de l’entraînement et les performances en compétition, ces dernières étant souvent bien inférieures. En effet, le stress causé par les compétitions génère chez les sportifs des insomnies et d’autres troubles de la santé qui peuvent impacter négativement les résultats lors du jour J. C’est un cercle vicieux : un enjeu important crée une pression qui génère du stress et les désagréments qui vont avec, ce qui entraîne une pression supplémentaire… La sophrologie est idéale pour réussir à enrayer ce cercle vicieux et intervient avant, pendant et après l’effort sportif.

À lire également : Améliorez votre sommeil
grâce aux techniques de sophrologie et de relaxation !

La préparation en amont de l’effort sportif avec la sophrologie

  • Prise de conscience de son schéma corporel
  • Optimisation des potentiels physiques, mentaux et émotionnels par la préparation mentale (concentration, confiance en soi, mémorisation et affinement des gestes à l’aide de la visualisation, se projeter positivement dans l’épreuve à venir, etc.)
  • Maintien et renforcement de la motivation
  • Gestion du stress (avec toutefois un juste dosage, car celui-ci est nécessaire au maintien de la motivation)

L’accompagnement de la sophrologie durant l’épreuve sportive

  • Contrôle de sa dépense énergétique
  • Meilleure concentration
  • Meilleure maîtrise de soi
  • Optimisation de la gestion du stress

La sophrologie intervient aussi après le sport !

  • Amélioration de la récupération physique et psychologique
  • Savoir dépasser une situation difficile (échec ou blessure)
  • Se projeter plus facilement vers le futur

Quels sont les exercices de sophrologie utilisés pour les sportifs ?

Il s’agit essentiellement d’exercices de visualisation, également appelée imagerie mentale ou visualisation créatrice. Dans ce domaine de la compétition sportive, on utilisera tout particulièrement la Sophro Acceptation Progressive (SAP) qui consiste à accepter progressivement un événement futur en se projetant dans l’avenir et en vivant cette situation de façon positive.

Des techniques dynamiques de sophrologie sont aussi utilisées, où le corps intervient à travers le mouvement et la respiration. Les exercices privilégiés seront ceux qui rappellent le plus le sport pratiqué, voire même des exercices créés sur mesure à partir des mouvements nécessités par le sport en question.

La coopération entre le sophrologue et l’entraîneur : une nécessité pour le sportif

Le sophrologue ne peut pas se substituer à l’entraîneur. Il doit être à l’écoute des demandes formulées par le sportif et son coach pour proposer le protocole le plus adapté. Il veille à la mise en place de l’alliance qui caractérisera la relation entre le sophrologue, le sportif (ou l’équipe) et l’entraîneur. Par ailleurs, le sophrologue doit être suffisamment créatif pour imaginer des exercices de sophrologie personnalisés qui seront pleinement adaptés aux besoins du sportif.

Si le sophrologue doit intervenir auprès d’une équipe, il est indispensable que les individus qui la composent soient volontaires, quitte à ne travailler qu’avec les personnes concernées.

Le sportif professionnel veillera à faire appel à un(e) sophrologue spécialiste du sport possédant une formation sérieuse, une bonne connaissance du milieu et de l’expérience en ce type d’accompagnement. Tout comme pour la préparation physique, il sera nécessaire de s’entraîner en pratiquant régulièrement les exercices mis au point avec le sophrologue !

Outre l’amélioration des performances du sportif favorisée par une pratique dynamique de la sophrologie, l’apprentissage complémentaire de la relaxation lui permettra le retour au calme nécessaire à l’organisme après une période d’activité intense. Sésame Association propose à la fois des cours de relaxation et de sophrologie : c’est l’occasion de tester cette combinaison gagnante dès la rentrée scolaire 2019 !


© Crédit photo : 103tnn / stock.adobe.com


Partagez cet article à vos amis !