Technique de la marche afghane

La technique de la marche Afghane : adoptez cette marche consciente !

Et si l’on vous disait que, sans être un marcheur ou une marcheuse chevronné(e), vous pouviez entreprendre les treks les plus difficiles, tout en méditant ? Nous croiriez-vous ? Et pourtant… la marche afghane rend tout cela possible ! Découvrez comment cette pratique peut s’intégrer dans votre quotidien et quels sont ses bénéfices.

Une technique universelle, simple et efficace

La marche afghane est une technique basée sur la synchronisation de la respiration avec le rythme des pas. Cette méthode permet de marcher plus rapidement et plus longtemps, avec moins d’effort. C’est pourquoi elle est très prisée parmi les randonneurs ! Grâce à ce rythme, même des personnes peu entraînées peuvent faire des trekkings difficiles.

Il s’agit également d’une pratique bienfaisante pour retrouver sa sérénité : certains parlent même de « marche méditative », tout à fait adaptée aux occidentaux qui sont peu habitués à une assise mobile.

La grande qualité de cette marche est son universalité : elle est accessible à tous (y compris aux personnes souffrant de troubles respiratoires) et peut s’effectuer sur tous terrains : plats, pentus, en ville, en haute altitude… En bref, il s’agit d’un bel outil de tous les instants. Vous pouvez vous initier à cette technique lors de sessions découverte organisées régulièrement par Sésame Association !

La découverte de la marche afghane

Cette méthode, bien qu’utilisée depuis longtemps par les peuples orientaux habitués à la marche comme seul moyen de locomotion, a été popularisée dans les années 80 par le chercheur Edouard Stiegler, lui-même grand marcheur. Alors qu’il était en mission en Afghanistan, il fut étonné par la capacité hors-norme des nomades à parcourir de longues distances sans se fatiguer, qu’il décrit en ces termes :

« Les hommes, la plupart d’âge moyen, le visage buriné, le regard fixé à quelques mètres devant eux, parfois vers l’horizon, avançaient en tenant leur dromadaire par le licol, cheminant à pas réguliers, larges et rapides, avec une ardeur que rien ne semblait devoir fléchir. Absorbés en eux-mêmes, résolus comme leurs bêtes surchargées de ballots énormes, j’appris par un passant qui parlait leur langue qu’ils venaient du sud, un voyage de 700 km, d’une seule traite, à part les bivouacs nocturnes. Ils offraient le spectacle de grands voyageurs poussiéreux, mais non celui de gens fatigués. »

Edouard Stiegler, Régénération par la marche afghane

La technique de marche utilisée leur permettait de couvrir ces 700 km en seulement 12 jours, soit environ 60 km/jour, et cela en haute altitude !

Edouard Stiegler décida d’étudier et d’approfondir cette méthode, qu’il appela « marche afghane », et publia en 1981 le livre Régénération par la marche afghane, ouvrage toujours de référence aujourd’hui.

Quels sont les bénéfices de la marche afghane ?

Les avantages sur le corps

Le rythme de respiration proposé par la marche afghane permet une « suroxygénation naturelle », c’est à dire qu’elle fait entrer plus d’air dans les poumons qu’en temps normal, permettant ainsi de mieux régénérer le corps. Voici quelques bénéfices :

  • un apaisement cardiaque, grâce aux temps de pause à poumons vides ;
  • une oxygénation intense, grâce au temps de pause à poumons pleins ;
  • une meilleure circulation artérielle et veineuse ;
  • une meilleure circulation sanguine dans les artères coronaires ;
  • une stimulation du métabolisme avec la réduction et l’élimination des graisses et toxines.

Les avantages sur l’esprit

Avez-vous déjà remarqué que vous allez marcher pour vous calmer, ou que vous faites les 100 pas sans y réfléchir lorsque vous êtes en pleine réflexion ? Ce n’est pas un hasard : la marche permet de vous reconnecter avec-vous même, tout comme le permet la méditation. Il s’agit d’une méthode de relaxation tout indiquée pour :

  • combattre un état de stress par la maîtrise de la fréquence cardiaque ;
  • combattre un état de déprime par la suroxygénation, dynamisante et euphorisante ;
  • porter un regard bienveillant sur soi-même par la conscience de soi.

Vous souhaitez découvrir la marche afghane ? Sésame Association propose régulièrement des sessions découverte.

Retrouvez les témoignages de nos participants

« Cela m’a permis de voir que je n’avais plus mal aux jambes quand je suis arrivée chez moi et je pense que je vais l’adopter en randonnée ou en marche tout simplement. »

Chantal

« Je m’entraîne depuis notre initiation, c’est vraiment intéressant pour moi qui fait du yoga. »

Catherine

« J’ai beaucoup apprécié cette initiation. Et, sans aller jusqu’à parler d’euphorie (!), je me suis sentie bien toute la journée. »

Odile

« Je voulais vous remercier car, grâce à vous et votre initiation il y a 2 ans, je pratique régulièrement la marche afghane dans tous les milieux et il est vrai que c’est plus tonique. Maintenant, je le fais instantanément sans avoir besoin de compter j’adapte ma respiration sur mes pas presque sans avoir à y penser ! »

Chantal

« Pour moi, ce fut un réel plaisir de découvrir cette activité; c’est quelque chose que l’on peut facilement mettre en pratique, et je pense que cela va m’être très utile. »

Muriel

Quelques livres à lire sur le sujet

Édouard Stiegler, Régénération par la marche afghane, éd. Guy Trédaniel.
Danilo Zanin, Je marche donc je suis, éd. Mango


Crédit photo : Unsplash / Nathan McBride